27 novembre 2022

Surpac: Comment créer une base de données géologiques (de puits forage).

Une base de données géologique est une collection systématique de données de forage bien structurée. 

Elle est constitué lors d’une campagne de forage. C’est l’élément indispensable pour faire une modélisation et évaluation minière.

Une base de données géologiques est constituée de tableau (table en anglais). Géneralement ces tables sont à 4: Collar, Survey, Assay et Geology.

Chaque table a ces types de données qu’elle doit contenir.

  • Collar: contient le données de positions géographiques de puits de forage. Notamment longitude x, latitude Y et Altitude Z.
  • Survey : contient l’orientation de puits de forage. L’orientation par rapport au Nord (Dip), l’orientation par rapport à l’horizontale (azimut).
  • Assay : renseigne particulièrement la teneur du minerai pour chaque intervalle de distance sur le puits de forage.
  • Lithology (Geology): Comprend la description des roches ou la lithologie definie en chaque intervalle de distance sur le puits de forage.

Dans Surpac la table Collar et la table Survey constitue des tables obligatoires. Sans elles, une base de données n’y peut pas être créé. Elle renseigne toute également la profondeur de puits de forage.

La table Assay et la table lithology constitue quand à elle des tables optionnelles. Elles sont aussi appelés tables intervalles, parce qu’elle dispose de deux champs Depth form et Depth to qui sont des intervalles de distance sur les puits de forage. Des intervalles pour lesquelles, l’echantillon a été prelevé et la description petrographique est réalisé pour determiner d’un coté la teneur (Table assay) et de l’autre coté le code lithologique (table lithology).

Entant que base de données, toutes ces tables ont une colonne commune qui permet d’identifier chaque puits de forage qu’elle décrit. Et cette colonne est Hole_Id. Ca correspond aux étiquette que l’on attribue à chaque puits de forage.

6 réflexions sur « Surpac: Comment créer une base de données géologiques (de puits forage). »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *