27 novembre 2022
histogramme évaluation minière arrière plan

2 erreurs à fixer sur un histogramme pour optimiser l’évaluation minière

Gagner plus d’argents est le focus de tout investisseur minier. Car quand on parle de mines, on voit l’argent. Déjà à partir de l’histogramme, vous pouvez entant que géo-ingénieur accroitre le revenu d’une mine et gagner la confiance de votre patron. Dans cet article, nous allons vous montrer les 2 erreurs à fixer sur un histogramme pour optimiser l’évaluation minière.

 Que vous soyez employé dans un projet minier, prestataire indépendant ou consultant en mine. Connaitre ces deux erreurs sur les histogrammes et savoir comment le fixer peut faire de vous le meilleur consultant en mine. Parce que vous le savez peut-être le succès d’une entreprise minière tient en quelques informations clef que la plupart de gens ignorent.

Des petites informations qui peuvent faire la différence, qui peuvent garantir la réussite. Ces astuces qui vous font respecter et nécessitent qu’on vous paie bien, car vous deviendrez petit à petit la source de la prospérité de votre société.

Vous pouvez être fière

En suivant ce blog, nous vous révèlerons toujours ces petites informations qui vous garantiront le succès en mine. Ne vous en privez pas, c’est votre droit entant qu’abonné(e) chez Geoguys.

Et aujourd’hui, nous avons choisi de vous révéler les erreurs qu’il faut fixer sur un histogramme pour mieux estimer un gisement. Mais avant tout, nous allons vous présenter un histogramme.

Beaucoup en attende parlé mais ne savent peut-être pas c’est quoi un histogramme. Ils se rappellent seulement qu’on en a évoqué dans leur cours de statistique mais rien de plus. Ils se disent même de fois qu’est-ce que la notion d’histogramme vient faire dans l’évaluation minière.

Eh bien, oui.

Partout où il y a des données et des calculs, sachez que l’histogramme a sa place. Dans cet article, nous allons vous révélez c’est quoi un histogramme, a quoi sert-il, comment le crée-t-on et quelle sont ces fameuses erreurs qu’il faut identifier et fixer pour optimiser le rendement minier.

Vous y êtes ?

Aller c’est parti.

Qu’est-ce qu’un histogramme ?

En évaluation minière, un histogramme est un graphique qui représente la variation de teneur d’un minerai par rapport à sa fréquence (abondance). Il permet de déterminer quelle fourchette de teneur est à une forte fréquence.

Un histogramme comprend 2 axes sur lesquels est portée la distance (groupé en classe) entre les échantillons en abscisses et la teneur des échantillons en ordonnées. Les données sont représentées par une sorte de barre verticale qui change de hauteur selon que la teneur de la classe de distance qu’elle représente est forte ou faible.

Histogramme

Les données représentées sur l’histogramme peuvent être cumulées, cela permet d’identifier d’un seul coup d’œil certaines valeurs statistiques telles que la médiane. Et l’histogramme généré dans ce cas est aussi appelé histogramme cumulé.

Histogramme cumulé

À quoi sert un histogramme ?

Entant qu’outil géostatistique, l’histogramme a certainement plusieurs avantages. Dans cet article, nous allons vous en énumérer 3 :

1.     Déterminer la teneur du minerai la plus fréquente 

Les bandes verticales représentant la teneur, l’histogramme nous permet de repérer d’un seul coup d’œil la teneur la plus fréquente. Car c’est celle dont la barre représentative est la plus haute.

2.     Trouver la teneur médiane

La médiane est la valeur qui sépare la moitié inférieure de la moitié supérieure d’un ensemble de teneurs du minerai. Elle indique le point central d’un ensemble de valeurs, le partageant en deux parties, avec autant de valeurs en dessous et au-dessus de ce nombre.

Rapprochée aux autres valeurs géostatistiques, la médiane permet de préciser l’analyse géostatistique.

Sur un histogramme cumulé, l’ordonnée étant portée en pourcentage, le milieu de la courbe cumulée indique directement sa médiane.

3.     Identifier les erreurs liées à sa forme

La forme d’un histogramme peut porter des renseignements salvateurs en géostatistique. Car l’histogramme peut indiquer par sa forme deux erreurs géostatistique que nous nous devons de corriger avant de faire l’évaluation minière. Il s’agit notamment de la distribution bimodale et outlier.

Distribution bimodale.

Sur un histogramme, la distribution est dite bimodale lors qu’on observe deux modes (donc deux « pics »). La bimodalité est une indication forte du fait que la distribution de teneurs n’est pas normale.

Histogramme bimodal

Un histogramme bimodal indique donc une erreur qu’il faut corriger sur notre base de données géologique pour une bonne évaluation du gisement.

Corriger cette erreur revient à transformer cet histogramme bimodal en histogramme modal (à distribution normale) qui n’aura qu’un seul pic.

Outlier.

Sur certains histogrammes, il s’observe des valeurs qui sont de loin éloignées à l’ensemble de valeur. Ces genres d’histogrammes indiquent une erreur qui est du soit à la mauvaise saisie de données ou soit à la détermination erronée de la teneur du minerai.

Ces genres d’erreurs doivent être fixés avant de recourir à l’estimation minière avec ses dites données. Fixer cette erreur revient à éliminer la donnée qui est de loin éloignée à l’ensemble de données.

Histogramme Outlier

Avec quoi créer un histogramme ?

Les outils de création des histogrammes sont multiples. Tous les logiciels de traitement de données font le boulot. Mais entant que géo-ingénieur, il faut utiliser un logiciel qui va directement coupler l’histogramme à l’évaluation du gisement. C’est notamment les logiciels de Géomodelisation tels que Surpac, Leapforg géo, Datamine, etc.

Comment dresser un histogramme ?

Nous l’avons dit ci-haut, les geo logiciel sont mieux indiquées pour créer un histogramme. Et dans cet article, nous allons vous montrer comment créer un histogramme avec un de ces logiciels, en l’occurrence Surpac.

Pour créer un histogramme dans Surpac, la première étape consiste à créer votre base de données géologique. Puis créer un composite et ensuite vient la création d’un histogramme.

a) Création d’une base de données géologique.

Télécharger

b) Création d’un composite.

Télécharger

c) Création d’un histogramme.

histogramme évaluation minière vidéo surpac

Comment fixer un outlier ?

La distribution bimodale et outlier sont deux erreurs qu’il faille fixer sur un histogramme afin d’optimiser votre estimation de ressources minières. Mais la plus grande question que vous pouvez vous poser est : comment fixer ces erreurs ?

Dans la vidéo ci-dessous, vous allez découvrir comment fixer un outlier sur un histogramme.

Mais je dois vous avertir la vidéo est en anglais.

Maintenant que vous connaissez l’importance des outils statistiques comme les histogrammes, aimeriez-vous avoir une formation complete en analyse geostatistique avec surpac. Savoir comment evaluer pas à pas un gisement? Simplement et rapidement? Avec Surpac le meilleur logiciel de planification miniere? Alors cliquez sur le lien ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *